10 astuces pour impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE

10 astuces pour impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE

De plus en plus d’entreprises se lancent dans une démarche RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Cela concerne désormais autant les TPE, les PME que les grands groupes.

La recherche de l’impact « positif » s’opère alors à différents niveaux : social, environnemental, économique ou sociétal. Toutes les entreprises qui souhaitent structurer leurs engagements font face à un enjeu commun : comment impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE ? 🤔

Cela peut ensuite se matérialiser par des questions très pratico-pratiques : « le sondage d’audit, on le diffuse à qui ? ». « On le rend anonyme ou non ? ». « Qui dans l’entreprise participera aux ateliers RSE ? », etc. Il peut alors être difficile de passer à l’action, et les maladresses sont vite arrivées, comme oublier d’impliquer une personne très motivée par votre démarche RSE.

Vous le verrez : les dynamiques collaboratives sont très différentes d’une entreprise à l’autre, en raison de la culture de l’entreprise, de ses ambitions, ou même du climat social. Le propre des démarches collaboratives et des démarches RSE, c’est leur singularité.

On le sait, aujourd’hui, impliquer ses collaborateurs est un gage de qualité pour la mise en oeuvre des actions.

🚀 Alors, pour réussir à le faire de la meilleure manière, nous avons réuni ici 10 astuces pragmatiques, ainsi que des exemples concrets d’application.

Sommaire

Astuce n°1 : Lancer un appel à manifestation d’intérêt interne 📢

Astuce n°2 : Constituer un groupe d’ambassadeurs 🙋🏻‍♀️

Astuce n°3 : Organiser un « kick-off RSE » en équipe 🚀

Astuce n°4 : Diffuser un sondage lors du diagnostic 📊

Astuce n°5 : Utiliser les Gamifi’cartes 👾

Astuce n°6 : Utiliser une plateforme d’engagement 👩🏻‍💻

Astuce n°7 : Engager sa communication interne 🗞

Astuce n°8 : Organiser des ateliers de sensibilisation 🌍

Astuce n°9 : Co-construire le plan d’action RSE en équipe 💡

Astuce n°10 : Animer des challenges internes 🎯

↗️ Pour aller plus loin

Pourquoi impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE ? 🐝

Disons-le clairement : il est aujourd’hui indispensable de rendre sa démarche RSE collaborative.

Imaginez une entreprise dans laquelle le COPIL RSE agit dans son coin et informe « de temps en temps » les équipes. En quoi est-ce que cela répondra à la quête de sens des collaborateurs ? À leur volonté de se lever le matin pour un projet qui a un impact ? À leur envie d’être utile ? 🤷🏻‍♀️

Certains projets engagés par l’entreprise pourront y répondre : partenariats avec des associations, amélioration de certaines conditions de travail, etc. Mais au fond : qui mieux que les salariés peuvent savoir ce qui est bon pour eux, pour l’entreprise, et pour son écosystème ?

Si, par exemple, votre entreprise cherche à améliorer son impact sur son territoire, vos collaborateurs seront d’une grande aide pour identifier les partenaires (associations, collectifs, clubs sportifs, prestataires, etc.). Ils vivent sur votre territoire, le connaissent probablement très bien et nouent également des relations extérieures dans leur vie privée ou leurs engagements personnels.

Cet exemple vaut aussi pour d’autres sujets de la RSE : le dialogue social, l’éco-conception, ou encore la qualité de vie au travail.

Une démarche RSE implique un travail sur de nombreuses enjeux. Le cadre de référence le plus couramment utilisé est la norme RSE internationale ISO 26000. Elle est non-certifiante, et propose un cadre méthodologique autour de 7 questions centrales qui balayent l’ensemble des enjeux RSE :

  • la gouvernance de l’organisation ;
  • les droits de l’homme ;
  • les relations et conditions de travail ;
  • l’environnement ;
  • la loyauté des pratiques ;
  • les questions relatives aux consommateurs ;
  • les communautés et le développement local.

Nous développons les méthodes de mise en oeuvre d’une stratégie RSE dans notre article : « Quelles sont les 5 étapes d’une démarche RSE ?« .

Selon le baromètre RSE Ekodev de 2020, 71% des collaborateurs en entreprise s’estiment mal ou très peu informés sur la RSE, et seulement 21% d’entre eux sont associés à sa mise en place.

Pourtant, 70% des collaborateurs se disent prêts à y contribuer.

Collaboratif, quésaco ? 🤔

Vous entendez sûrement de plus en plus parler de « dynamiques collaboratives », « d’intelligence collective », de « gamification » ou encore de « facilitation ».

Derrière ces termes se cachent des méthodes bien spécifiques d’animation et d’engagement des groupes.

Elles peuvent s’appliquer à tout type de projet, ou tout type d’organisation. Et elles sont particulièrement efficaces lorsqu’elles sont appliquées à une démarche RSE.

Il existe plusieurs façons de rendre ses projets collaboratifs en entreprise.

👉🏼 Trois niveaux d’implication sont couramment observés dans une démarche RSE, du moins au plus « impliquant » :

  1. Niveau consultatif : vise à consulter les salariés, par exemple par un sondage interne
  2. Niveau participatif : vise à impliquer les salariés, sans nécessairement intégrer une dimension décisionnelle
  3. Niveau collaboratif : vise à impliquer les salariés en intégrant une dimensions décisionnelle, par la recherche du consensus

Citons également le Baromètre RSE 2022 de Wavestone « Malgré une sensibilisation qui progresse, les retours terrains nous montrent que les collaborateurs n’ont pas encore atteint la phase d’engagement. Un des éléments phares pour y remédier est l’intégration de la RSE dans le quotidien des activités des collaborateurs et non comme un à-côté. »

image 3
Illustration issue du Baromètre RSE Wavestone 2022

Maintenant, nous vous laissons découvrir nos 10 astuces pour impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE.

Astuce n°1 : Lancer un appel à manifestation d’intérêt interne 📢

L’objectif est simple : identifier qui a envie de s’engager dans la construction de votre démarche RSE, et comment.

Bien souvent, il y a parmi les salariés des personnes très engagées personnellement (sur le climat, les démarches zéro-déchet ou encore le bénévolat). Certains disposent peut-être de compétences qui pourront être très utiles pour vous, comme le numérique responsable ou le handicap. Il serait dommage de passer à côté.

Diffusez simplement un sondage interne. Avant cela, définissez les modalités de participation (votre « gouvernance RSE »).

⚙️ Comment faire ?

Cette gouvernance pourra évoluer par la suite en impliquant justement ces personnes. Mais il sera toujours plus rassurant pour elles de savoir dans quoi elles se lancent.

📝 Définissez et communiquez notamment à vos équipes :

  • le nombre de réunions / ateliers que vous prévoyez d’organiser
  • le degré d’implication attendu
  • le temps estimé pour les personnes qui se porteront volontaires
  • les objectifs et le planning de votre projet RSE

💡Notre conseil

Vous pouvez monter un COPIL RSE avec les fonctions dirigeantes et les personnes clefs de l’entreprise (RH, achats etc.), et choisir d’ouvrir 5 places à des collaborateurs volontaires 🙋🏻‍♀️

Ces 5 places peuvent également être « tournantes » pour favoriser la participation du plus grand nombre à tour de rôle.

Astuce n°2 : Constituer un groupe d’ambassadeurs 🙋🏻‍♀️

Vos ambassadeurs RSE seront les personnes clés dans la mise en oeuvre de vos engagements.

Ce sont ces personnes qui seront les plus à même d’en parler en interne et en externe :

  • En interne auprès des équipes, comme des « relais » qui peuvent faire circuler l’information et les initiatives
  • Et en externe auprès des clients, partenaires, fournisseurs, médias, associations, etc.

Vous pouvez là aussi lancer un appel à manifestation d’intérêt (cf astuce n°1).

En revanche les objectifs des ambassadeurs ne seront pas nécessairement d’intégrer le COPIL dès la co-construction de la démarche.

Cela peut être simplement des citoyens très engagés dans leur vie personnelle et qui souhaitent s’investir dans l’entreprise sur une thématique particulière (déchets, etc.).

⚙️ Comment faire ?

Comme pour l’astuce n°1, lancez un sondage interne, et identifiez les personnes volontaires.

Afin de cadrer le rôle des ambassadeurs, n’hésitez pas à écrire une Charte des Ambassadeurs RSE (et mieux : à la rédiger de façon collaborative lors d’un atelier !) 📜

Créez un canal d’échanges dédié pour les ambassadeurs RSE. Et organisez des temps de rencontre réguliers.

💡Notre conseil

N’hésitez pas à former vos ambassadeurs sur des thématiques spécifiques de la RSE : numérique responsable, handicap, mécénat de compétences, etc. Ce seront autant de compétences qui pourront être utiles à l’entreprise !

Cas concret

image 2

L’entreprise Ekibio a mis en place un réseau de 20 ambassadeurs dans le cadre de sa démarche RSE.

Résultats

Dans chaque service d’Ekibio est désigné un ambassadeur RSE, qui fait partie du Comité RSE de l’entreprise. Ce comité a pour objectif de faire le lien entre les engagements RSE et la déclinaison du plan d’actions. 

Capture decran 2022 11 21 a 21.27.47

Astuce n°3 : Organiser un « kick-off RSE » en équipe 🚀

C’est l’étape qui est bien trop souvent oubliée, alors qu’elle est essentielle !

On pense généralement qu’il sera plus efficace de réunir quelques personnes impliquées, d’avancer pendant plusieurs mois sur la construction d’un plan d’action, et ensuite seulement commencer à en parler auprès des équipes. Erreur !

⛔️ Voici les risques encourus si vous passez à côté d’un réel lancement collaboratif de votre démarche RSE :

  • des incompréhensions et des questionnements
  • des frustrations de ne pas avoir été impliqué en amont
  • des jalousies internes
  • et surtout un faux départ, pouvant amener à un manque d’implication par la suite

⚙️ Comment faire ?

Annoncez la couleur lors d’un évènement ludique 🥳

L’idée à ce stade est simplement d’annoncer votre initiative (relancer ou initier un plan d’action, nouer un partenariat etc.). C’est le premier pas indispensable pour impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE.

💡Notre conseil

Vous pouvez coupler cet évènement avec une Fresque du Climat, un atelier de sensibilisation au développement durable, une Fresque du Numérique, de l’économie circulaire, etc (cf astuce n°9).

Astuce n°4 : Diffuser un sondage lors du diagnostic RSE 📊

Comment un diagnostic RSE (ou audit) pourrait être représentatif sans consulter vos principales parties-prenantes : les salariés ?

Au stade du diagnostic RSE, vous allez vouloir réaliser un état des lieux de vos actions et de votre impact sur le plan social, environnemental et économique. Il sera ensuite utile d’identifier vos enjeux RSE et vos leviers d’action.

Le sondage interne de diagnostic RSE sera alors d’une grande aide.

⚙️ Comment faire ?

Choisissez une période de diffusion, généralement 2 à 3 semaines.

Rédigez vos questions en suivant les 7 thématiques de la norme ISO 26000.

Vous pouvez par exemple sonder les collaborateurs sur :

  • leur compréhension de vos actions RSE
  • leurs attentes pour le futur
  • les initiatives qu’ils ont pris d’eux-mêmes (ex : mettre en place des bornes de recyclage dans les locaux etc.)

Choisissez un outil de sondage avancé pour avoir de la flexibilité dans le format des réponses, et simplifier l’analyse des résultats 📈

Cas concret

Nous avons conçu un sondage pour les 100 collaborateurs d’une entreprise du secteur de la santé.

Résultats

Une soixantaine d’idées concrètes proposées par les équipes. Il était important de les intégrer dans la construction des engagements de l’entreprise, ou à minima d’en discuter et d’ouvrir le débat.

Si l’entreprise avait ignoré ces idées, cela aurait envoyé un signal assez négatif aux collaborateurs.

Alors pensez à la collecte des réponses, mais surtout à ce que vous allez en faire après.

impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE avec un sondage interne

💡Notre conseil

Gardez à l’esprit que ce sondage interne n’a pas seulement vocation à nourrir votre diagnostic.

C’est une première étape pour impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE !

Et si vous avez envie de réaliser votre audit RSE et de Communication de façon guidée et en ligne, nous avons le module qu’il vous faut : 12 vidéos dans 19 leçons e-learning, 8 workbooks et outils pratiques des quiz et modèles de documents.  

Astuce n°5 : Utiliser les Gamifi’cartes 👾

Notre partenaire Fidbak est une agence spécialisée dans la gamification, un concept qu’ils définissent ainsi :

« La gamification est une méthode qui consiste à appliquer des mécanismes de jeux à un processus, une application, une situation, afin d’atteindre des objectifs spécifiques. Elle vise en priorité à engager l’humain sur la durée, essentiellement pour fidéliser, motiver, former, impliquer, challenger et récompenser.”

Pour faire vivre leur expertise au sein des organisations, Fidbak a créé un jeu de cartes les Gamifi’cartes.

Un outil idéal pour faire vivre vos engagements RSE de façon ludique et collaborative !

Chez La Classe Verte, on adore, et on adhère.

Les Gamifi'cartes, un jeu utile pour impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE

⚙️ Comment faire ?

Voici comment les utiliser en seulement trois étapes simples :

  1. Définissez votre problème. Quel qu’il soit. Faites simple et direct. 
  2. Prenez une Gamifi’carte. Lisez le thème de la carte et sa description.
  3. Générez des idées de gamification. Utilisez la question pour créer des idées afin de résoudre votre problème

💡Notre conseil

Suivez également les actualités de Fidbak, leurs modules e-learning, newsletter et ressources. Mine d’or garantie pour mettre le jeu au coeur de ses projets 🤹🏻‍♂️

Astuce n°6 : Utiliser une plateforme d’engagement 👩🏻‍💻

Les outils digitaux au service des engagements RSE sont de plus en plus nombreux. Grâce au numérique, il devient plus simple de lancer des projets d’équipe sur les enjeux sociaux ou environnementaux.

⚙️ Comment faire ?

Quelques exemples concrets :

  • Vous souhaitez piloter votre démarche RSE en équipe ? Découvrez la startup nantaise Tembo Tool (testée et approuvée par nos soins)
  • Vous souhaitez créer un environnement de travail plus inclusif ? Découvrez Mixity
  • Vous souhaitez intégrer des serious game sur les enjeux de santé et sécurité au travail ? Découvrez Salvum

💡Notre conseil

Suivez les prochaines actualités La Classe Verte 🤓

Nous développons le Studio, une plateforme collaborative pour les organisations qui souhaitent s’engager sereinement, sans perdre de temps. Dès la construction de leur stratégie responsable.

  • Une plateforme SaaS accessible par toutes et tous : le sac à dos et votre équipement
  • Un parcours personnalisé et semé de conseils : la feuille de route de votre ascension
  • Des contenus ludiques, des boîtes à idées, des boxs thématiques et gamifiées : l’énergie pour garder la motivation

Retrouvez plus d’informations ici 🔗

Astuce n°7 : Engager sa communication interne 🗞

Vous manquez d’idées pour votre communication interne ? Ou bien au contraire, vous avez beaucoup d’idées mais avez peur d’être maladroits ?

Surtout en matière de RSE et d’engagement, il sera important de mettre la transparence au coeur de votre communication interne. L’objectif : favoriser l’engagement des équipes, l’émulation d’idées, et la performance de vos actions.

⚙️ Comment faire ?

Faire preuve de transparence, c’est par exemple :

  • communiquer sur les coulisses de vos engagements : comment ils sont nés, là où vous en êtes actuellement, vos éventuels blocages
  • impulser une démarche collaborative pour que chaque salarié comprenne les ambitions de la démarche, et y prenne part (cf astuces n°1 et 2)
  • diffuser des chiffres clés et des résultats concrets de vos actions
  • informer des objectifs que vous vous fixez (exemple : en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre)

Il sera également utile de diffuser des contenus ludiques et positifs 🌱

Si vous évoquez les enjeux écologiques, la crise climatique ou encore les inégalités sociales, n’oubliez pas d’aborder aussi les solutions. Les associations, les technologies, les projets de recherche, qui visent à répondre à ces défis du XXIème siècle ne manquent pas.

💡Notre conseil

Pour apprendre à communiquer de façon responsable et définir une réelle stratégie, découvrez notre Challenge gratuit. Au programme : pendant 5 jours consécutifs, recevez 5 e-mails pour apprendre à communiquer les engagements de votre entreprise.

Astuce n°8 : Organiser des ateliers de sensibilisation 🌍

Fresque du climat, Atelier 2 Tonnes, ateliers zéro-déchet… Les idées ne manquent pas.

Aujourd’hui, il existe des ateliers de sensibilisation pour quasiment tous les sujets liés à la transition écologique et sociale. C’est désormais une pratique répandue et efficace pour impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE.

Les entreprises l’ont bien compris. À l’heure où nous écrivons ces lignes, la Fresque du Climat a par exemple permis de toucher plus de… 680 000 personnes !

⚙️ Comment faire ?

La Classe Verte et nos partenaires peuvent vous proposer des ateliers de sensibilisation pour vos équipes. Notre approche est participative, ludique, et reprend toujours les dernières connaissances en matière de transition écologique et sociale.

N’hésitez pas à nous contacter pour organiser une action sur-mesure ☎️

💡Notre conseil

Construisez en amont le fil conducteur de vos ateliers 🧶

Nous vous conseillons de le faire en 3 étapes :

  1. Commencez par sensibiliser vos équipes aux connaissances globales sur ces sujets (ex : une Fresque)
  2. Proposez-leur ensuite un atelier qui les implique au niveau personnel (ex : le calcul de son empreinte carbone individuelle avec l’atelier 2tonnes)
  3. Puis terminez avec des ateliers directement en lien avec les engagements de votre entreprise

impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE

Cas concret

Récemment, l’État a annoncé le lancement d’un grand plan de formation à la transition écologique des hauts fonctionnaires et agents publics.

La Fresque du Climat mais également l’Atelier 2tonnes font partie des outils qui seront déployés.

Résultats attendus

L’objectif est de former :

  • Dès fin 2022 et début 2023, les directeurs et directrices de l’administration centrale, préfets et hauts cadres de l’État
  • D’ici 2024, les 25 000 cadres de la fonction publique
  • D’ici 2027, les 5,6 millions d’agents de l’État

Astuce n°9 : Co-construire le plan d’action RSE en équipe 💡

Vous connaissez probablement l’adage « Seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin ».

En matière de RSE, c’est la même chose.

😰 Si vous élaborez un plan d’action RSE dans votre coin sur un tableau Excel que personne ne regarde, il y a fort à parier que vos ambitions retomberont rapidement.

Prendre des engagements sur le plan social et environnemental, c’est non seulement prendre en compte vos parties-prenantes, mais aussi les faire participer à la stratégie et à la mise en oeuvre opérationnelle.

⚙️ Comment faire ?

Là aussi, la clef sera l’organisation d’ateliers participatifs, pour transformer vos objectifs RSE en actions concrètes.

Vos actions devront :

  • Permettre l’atteinte de l’objectif
  • Être réalisables à court, moyen ou long terme
  • Être choisies de façon cohérente avec l’ensemble de la stratégie
  • Faire l’objet d’un consensus en équipe
  • S’inscrire dans un plan d’action facile à prendre en main

💡Notre conseil

Misez sur le digital ! Exit le tableau Excel, privilégiez les outils de gestion de projets collaboratifs 💻

Chez La Classe Verte, nous utilisons par exemple :

Notion logo

👉🏼 Notion pour partager nos engagements RSE

60c7e2b99913cdd65cd7a823 klaxoon

👉🏼 Klaxoon pour nos brainstorming en équipe

Astuce n°10 : Animer des challenges internes 🎯

Quoi de mieux qu’un défi pour booster les engagements de son entreprise et de ses collaborateurs ?

L’idée : impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE… en jouant ! L’objectif d’un challenge est souvent écologique : réduire les consommations d’énergie, l’empreinte carbone individuelle, inciter aux éco-gestes, etc.

⚙️ Comment faire ?

Vous pouvez imaginer un challenge sur-mesure directement lié à votre secteur d’activité :

  • Dans le secteur digital : fixez un objectif de réduction de votre impact numérique, en suivant par exemple le nombre et la taille des mails envoyés par collaborateur
  • Dans le secteur tertiaire : vous pouvez mesurer les éco-gestes au travail, le nombre d’impressions , etc.
  • Dans le secteur des transport : organisez un challenge mobilité douce
  • Dans le tourisme ou la restauration : observez plutôt les pratiques liées aux déchets, au gaspillage alimentaire ou aux circuits courts
  • etc.

💡Notre conseil

Faites toujours le lien avec les engagements de votre entreprise.

Il ne s’agit pas pour l’entreprise d’avoir le rôle de « donneuse de leçon » sur les pratiques écolos des salariés. La frontière entre vie privée et vie personnelle risque d’être franchie.

Le plus important sera d’amener le changement par des pratiques collectives dans le cadre de l’entreprise. Et pour cela, se lancer des défis en équipe, avec un système de récompenses, sera très adapté !


📦 Vous êtes maintenant équipés d’une boîte à outils de 10 astuces concrètes. Et oui, ce n’est pas si compliqué d’impliquer ses collaborateurs dans sa démarche RSE.

À vous de jouer 💪🏼 et n’hésitez pas à nous tenir au courant de vos réussites !

↗️ Pour aller plus loin